Menu
Menu

Avocat défense des victimes d’erreurs médicales à Rennes

Que vous ayez subi une erreur ou un accident médical, vous pouvez vous faire assister par notre cabinet d'avocat à Rennes pour demander une indemnisation.

Contactez-nous

Avocat erreur médicales Rennes

Accident médical : demander une indemnisation

En vertu de la loi du 4 mars 2002, connue comme la loi Kouchner, le patient qui a subi une erreur ou un accident médical dispose de garanties d'indemnisations plus étendues.
En effet, si vous avez été victime d'une erreur médicale, vous pouvez demander une indemnité du fait de la faute médicale du personnel soignant, mais aussi sur le fondement de l'aléa thérapeutique.
Vous disposez de 10 ans avant prescription des faits pour engager une procédure à l'encontre des fautifs. La procédure contentieuse diffère selon que vous étiez soigné dans un établissement privé ou public.

Contactez-nous

Avocat victime erreur médicale Rennes

Un avocat pour vous assister

Pour accéder à vos droits, il vous est d'abord conseillé d'engager une procédure gratuite à l'amiable, en saisissant la Commission régionale de conciliation et d'indemnisation (CRCI). Dans cette procédure, l'assistance d'un avocat est fortement recommandée, car vous affrontez le risque que vos préjudices soient sous-estimés.
En cas d'échec de la procédure à l'amiable ou d'offre financière non satisfaisante de l'hôpital, vous pouvez initier une procédure contentieuse. L'avocat vous défendra devant les tribunaux.

Recourir à un avocat à Rennes, c'est donc être assisté dans : la définition des pièces du dossier (en particulier le dossier médical) ; la préparation de l'expertise médicale et les éléments à mettre en exergue ; la rédaction des courriers judiciaires ; l'optimisation de l'indemnisation que vous pouvez obtenir ; l'élaboration des éléments de défense devant les tribunaux.

Contactez-nous

Consultez également :

Inscrivez-vous à la newsletter du cabinet ADVIS

Ce site est destiné à vous faire découvrir notre activité. Nous l'actualisons régulièrement. Mais le droit du travail évolue très rapidement. De ce fait les informations juridiques développées ici ne sauraient remplacer des consultations et engager notre responsabilité.